Nos adresses préférées

Méthode Gordon - Cours Gordon

Notre expert

Et si l’éducation devenait une source de satisfaction mutuelle?

          • Vous devez répéter dix fois la même chose?
          • Vous arrive-t-il d’exploser… et de le regretter après?
          • Vous sentez-vous parfois désarmé face aux problèmes de vos enfants?
          • Vous entendez-vous dire les mêmes phrases que celles qu’utilisaient vos parents? 

Vous répondez oui? Alors bienvenue dans le monde des parents normaux!
Nous trouvons normal d’apprendre à lire, à nager ou à conduire, et si nous apprenions à

  • écouter nos enfants, pour qu’ils s’expriment.
  • nous exprimer, pour qu’ils nous écoutent. 

La résolution de conflit selon la méthode Gordon s’applique avec les enfants dès leur plus jeune âge, les adolescents ou les adultes. Elle propose des alternatives au système Punitions et Récompenses qui créent de la peur et de la dépendance.
C’est très efficace de menacer ou d’encourager les plus petits mais dès que les enfants grandissent ou résistent on fini souvent dans une impasse. Il faut alors augmenter l’intensité ou renoncer.
 
Un père disait: «Menacer mes enfants pour qu’ils s’endorment était devenu une habitude, j’ai été bouleversé de découvrir qu’en fait le problème m’appartenait. Le comprendre puis apprendre à combler ce qui me manquait à définitivement supprimé cette habitude.»
 
L’obéissance et la discipline sont nécessaires pour tous les parents car elles permettent aussi de protéger les enfants.
Mais quand nous y arrivons au moyen du pouvoir et de la domination nous limitons les possibilités que nos enfants se responsabilisent.
 
Une participante témoigne:
«Les ateliers m’ont fait comprendre ce qui était vraiment important entre nous: non pas d’être d’accord mais de pouvoir partager nos désaccords. J'ai découvert que nous pouvons résoudre les problèmes ensemble. C’est vrai que j'ai dû écouter et prendre plus de temps pour comprendre mais je n’ai plus jamais dû  lui ordonner de ranger ses affaires! Et cela a aussi fonctionner avec le petit frère.»

Cette approche claire et pratique favorise un comportement constructif chez un enfant et amène à l’autodiscipline. On peut vivre et partager ensemble ses joies et ses peines. Douter et réussir ensemble, à chaque étape.
Par Tanya Fournier, mère de trois enfants et animatrice d’ateliers de communication familiale 

 

Méthode Gordon Préface du livre "Eduquer Sans Punir" du Dr Thomas Gordon
 « […] S’appuyant sur de nombreuses recherches, Thomas Gordon, démontre l’inefficacité (...) des méthodes permissives et autoritaires pour développer l’autonomie chez l’enfant.
La discipline imposée obtient des résultats immédiats grâce à la peur, la soumission et la dépendance punitions et récompenses. Difficile de former ainsi des adultes courageux, créatifs et autonomes dans leur vie personnelle, sociale et professionnelle !

Quand on veut «obtenir» un comportement ou une attitude d’un enfant, on a deux moyens d’y parvenir, le forcer ou l’influencer. Le motiver demande plus de communication, d’écoute, d’authenticité, de confiance et soutien.
Ces éléments sont indispensables pour aider l’enfant à construire une solide estime de soi, élément clé d’une personnalité accomplie et d’une vie réussie."


Utilisant l’approche de Thomas Gordon depuis 1972, j’ai constaté que les principes énoncés dans ces livres et les procédés enseignés dans ses formations amélioraient considérablement la qualité des relations entre les adultes et les enfants grâce à leur simplicité, leur authenticité et leur efficacité. Cette approche claire et pratique propose cinq procédés fondés sur la psychologie de la communication.

 

Le message de Thomas Gordon:
Pour mes relations avec les autres  "Toi et moi vivons une relation que j'apprécie et que je veux sauvegarder.

Cependant, chacun de nous demeure une personne distincte ayant ses besoins propres et le droit de les satisfaire.
Lorsque tu éprouveras des problèmes à satisfaire tes besoins, j'essaierai de t'écouter, de t'accepter véritablement, de façon à te faciliter la découverte de tes propres solutions plutôt que de te donner les miennes. Je respecterai aussi ton droit de choisir tes propres croyances et de développer tes propres valeurs, si différentes soient-elles des miennes.
Quand ton comportement m'empêchera de satisfaire mes besoins, je te dirai ouvertement et franchement comment ton comportement m'affecte, car j'ai confiance dans le fait que tu respectes suffisamment mes besoins et mes sentiments pour essayer de changer ce comportement qui m'est inacceptable. Aussi, lorsque mon comportement te sera inacceptable je t'encourage à me le dire ouvertement et franchement pour que je puisse essayer de le changer.
Quand aucun de nous ne pourra changer son comportement pour satisfaire les besoins de l'autre, reconnaissons que nous avons un conflit ; engageons-nous à le résoudre sans recourir au pouvoir ou à l'autorité pour gagner aux dépens de l'autre qui perdrait. Je respecte tes besoins et je dois aussi respecter les miens. Efforçons-nous de toujours trouver à nos inévitables conflits des solutions acceptables pour chacun de nous. Ainsi tes besoins seront satisfaits, et les miens aussi. Personne ne perdra, nous y gagnerons tous les deux.
De cette façon, en satisfaisant tes besoins tu pourras t'épanouir en tant que personne et moi de même. Nous créerons ainsi une relation où chacun pourra devenir ce qu'il est capable d'être. Et nous pourrons poursuivre notre relation dans le respect et l'amour mutuels et dans la paix."
Thomas Gordon

 

Quand on veut favoriser un comportement constructif chez un enfant, on peut :

  • Clarifier notre perception avec la fenêtre d’acceptation ;
  • Améliorer notre compréhension avec l’écoute active ;
  • Nous affirmer plus clairement avec le message « je » ;
  • Exclure le rapport de force avec la méthode de résolution de conflit sans perdant ;
  • Créer un vrai climat de reconnaissance avec le message d’appréciation.

Ces moyens éprouvés permettent de développer chez les enfants la motivation à réaliser leur potentiel. Les enfants peuvent apprendre à développer leur confiance en soi, leur autonomie, leur responsabilité, leur sentiments d’appartenance et choisir plus librement leurs valeurs.
En utilisant ces procédés vous contribuerez à établir des relations fondées sur le respect mutuel et à développer l’être autant que le savoir. »
 
Qui est Thomas Gordon?

Thomas Gordon, né le 11 mars 1918, aux États-Unis d'Amérique, est décédé le 26 août 2002.
Docteur en psychologie clinique. Auteur de renom depuis les années 1960-1970 aux États-Unis, Thomas Gordon a proposé une nouvelle approche de la communication orale. Il a été un pionnier dans la conceptualisation de la résolution des différents Gagnant-gagnant ou sans perdant.
Thomas Gordon
 a été proposé trois fois pour le prix Nobel de la paix et a reçu une médaille d'or de l'Association de psychologie humaniste pour sa contribution exceptionnelle à la diffusion de la psychologie dans l'intérêt public.

Les fondements de la méthode développée par Thomas Gordon reprennent - entre autres - les recherches d’Abraham Maslow sur la satisfaction des besoins et de Carl Rogers qui a développé l’Approche Centrée sur la Personne (ACP) et mettent l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient (écoute empathique, authenticité et non-jugement). Gordon, lui, a conjugué la relation de reconnaissance, la recherche de compréhension de l'autre et l'affirmation de soi pour une conception de la résolution des conflits sans perdant.
La "Méthode Gordon", base de l'enseignement à destination de tout public (particuliers ou entreprises), en apparence simple à mettre en œuvre, repose sur le concept de "relations gagnant-gagnant".
Thomas Gordon, en développant sa Méthode, a mis en évidence deux principes fondateurs de la communication inter-personnelle : l'écoute active et le message je (fondée sur l’empathie). Une fois ces deux outils fondamentaux intégrés, ils permettent de résoudre des conflits sans perdant dans la relation parents-enfants, de solutionner les collisions de valeurs et de se positionner comme médiateur dans les conflits entre frères et sœurs.
Plusieurs organismes dans le monde enseignent cette méthode (environ 43 pays).
 
Ouvrages
Eduquer sans punir : apprendre l'autodiscipline aux enfants - 2003
Relations efficaces : comment construire et maintenir de bonnes relations - 1996
Parents efficaces : une autre écoute de l'enfant – 1996
Leaders efficaces : l'efficacité par la collaboration - 2006
Enseignants efficaces - 2005 



 

Nos adresses préférées

Autres adresses

Agenda

A lire

Voir également

Nos partenaires