Harcèlement scolaire - Témoignage

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Harcèlement scolaire - Témoignage

Un témoignage recueilli par Anne Jegerpsychologue clinicienne.

Tout a commencé durant l’année scolaire 2017-2018. Marion avait 13 ans à ce moment-là.

 Piques et harcèlement

Un camarade a demandé à notre fille si elle voulait sortir avec lui. Mais elle n’était pas intéressée. Depuis plusieurs années, elle ne voulait pas aller plus loin dans cette relation. Cela a jeté un froid entre elle et lui et les piques verbales ont commencé quelque temps après ça. Piques sur ses cheveux, sur son corps, sur ses bons résultats scolaires. Tout était prétexte à humilier Marion. D’autant plus que d’autres « camarades » se sont sentis autorisés à humilier eux aussi notre fille. Elle n’était tranquille dans aucun des cours de la semaine. Que ce soit de la part des filles ou des garçons, elle ne pouvait se sentir à l’abri de personne. 

 Quand les parents entrent en scène

Son père et moi n’avons pas remarqué de suite le mal-être de notre fille. Elle le cachait et ne nous disait rien. Mais son humeur et sa relation avec nous étaient devenues très compliquées. Elle s’enfermait, et quand elle était « présente » avec nous, elle nous envoyait sur les roses. Un jour nous avons tapé du poing sur la table et nous lui avons demandé de nous dire ce qui se passait. Elle nous a dit qu’elle était une « moins que rien » vu tout ce qu’on disait d’elle à l’école ....

Le plus dur, c’est qu’elle était tellement sous l’emprise de ses tourmenteurs qu’elle ne voulait pas qu’on agisse auprès de sa prof de classe et encore moins du directeur.

Pour finir nous avons contacté ce dernier et après plusieurs entrevues (que ce soit avec la prof ou avec lui et la prof) nous avons pu changer notre fille de classe pour sa dernière année. Nous voulions qu’elle puisse passer les examens de fin d’études sereine.

 Quand les enfants ont une mémoire perfide et sélective

Mais c’était sans compter sur la mémoire perfide de ces jeunes. A peine arrivée dans sa nouvelle classe, les choses ont recommencé. Mais beaucoup plus subtiles; dans le dos, entre copines. Marion n’avait connaissances que des « on dit » et des rumeurs.

Puis une amie lui a demandé si elle était au courant du groupe Snapchat ouvert à son nom (..... .plancul). Et là, tout a recommencé. Mais Marion, plus forte et plus en confiance, nous en a parlé (après plusieurs semaines quand même). Elle n’en pouvait plus d’évoluer dans les couloirs sous les remarques d’écoliers qu’elle ne connaissait même pas qui se demandaient si c’était elle le groupe Snapchat.

Nous avons de suite cherché conseil sur le net et nous vous avons trouvé (Merci !!!!).

Quand la police entre en scène

Suivant vos conseils nous avons pris contact, malgré les protestations de notre fille, avec sa nouvelle prof de classe qui nous a avoué que rien ne pourrait être fait de leur côté. Il fallait passer par la case « dépôt de plainte » . C’est ce que nous avons fait le 31 janvier de cette année. 

Par un heureux concours de circonstance, peu de temps après, une info sur le harcèlement a été donnée à son collège. Témoignages et films ont été passés. Le jour même, la nouvelle harceleuse de Marion est venue s’excuser de ce qu’elle lui avait fait subir. Elle n’avait pas conscience de ses gestes ni de ses paroles.

 

Après le dépôt de plainte, nous avons aussi fait les démarches pour convoquer le garçon qui la harcelait depuis plus d’un an (son comportement avait diminué mais non cessé). Nous l’avons vu avec sa mère, la doyenne et sa prof. Lui non plus ne comprenait pas que ce qu’il faisait pouvait être aussi destructeur pour l’autre. La conversation a été cordiale et sereine. Nous lui avons exposé le mal être de Marion en lui expliquant tout ce qu’elle éprouvait quand il agissait de la sorte. Il a de suite cessé son harcèlement et ils ont même discuté un peu ensemble en fin d’année scolaire 2019.

 En juin, nous avons pris contact avec la police afin de connaître l’état d’avancement de l’enquête.

Il semblerait que l’enquête ait aboutit. L’auteur a été découvert et nous attendons des nouvelles du juge de paix.

 

Depuis début août, Marion a commencé son apprentissage et essaie de mettre tout ça derrière elle. Elle craint quand même toujours la confrontation avec les jeunes de son âge. Et se demande, si avec ses nouveaux collègues de cours, ce groupe Snapchat ne va pas refaire surface. Car cela est très très très dur de faire effacer un groupe sur ces plateformes dites sociales !! C’est un très long combat.

 

Au mois d’avril (il me semble) Marion a tenu à être présente à la conférence sur le harcèlement scolaire qui s’est tenue à Aigle avec vous. Jamais nous n’aurions pensé croiser autant de monde. Et cela lui fait énormément de bien. Elle a pris conscience de l’ampleur du sujet. Quand son témoignage a été lu et qu’elle a entendu les réactions du public (outré, murmures, mots pris au vol...), elle a réalisé encore un peu plus que ce qu’elle a vécu n’est pas normal. Ses parents le lui ont dit, sa famille aussi, mais le fait que toutes ces personnes le lui disent dans la sécurité de l’anonymat a été pour elle une libération. Elle a pleuré en rentrant, elle a beaucoup extériorisé. Cela lui a fait comme une thérapie.

Un énorme merci à vous. Vous avez sauvé notre fille ! »

 

=> DEMANDEZ DE L'AIDE

Livres sur le harcèlement scolaire

Livres :
- Le Harcèlement scolaire en 100 questions, Emmanuelle Piquet
- Te laisse pas faire ! Aider son enfant face au harcèlement, Emmanuelle Piquet
- Prévention du harcèlement et des violences scolaires, Bruno Humbeeck et Maxime Berger
- Harcèlement scolaire : le vaincre c’est possible, Bertrand Gardette et Jean-Pierre Bellon

=> pour adolescents : Seule à la récré d'Ana et Bloz

- Témoignage d'une victime de harcèlement scolaire: www.charlene-kobel.html  

En plus :
Le cyberharcèlement cf. Prévention suisse de la criminalité :
https://www.skppsc.ch/fr/sujets/internet/cyberharcelement/ 

 

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

ASPEDAH

Trouble d’attention/ hyperactivité TDAH
Un enfant qui fonctionne différemment…
Une attention qui fait défaut…
Une hyperactivé prononcée dans le quotidien…
Que faire? Quelles aides? Qui peut vous accompagner?
Votre enfant vous semble différent? d'innombrables questions se posent?
Notre permanence peut vous éclairer sur vos questionnements concernant votre enfant. N’hésitez plus..

Par téléphone au 021 703 24 20 du lundi au jeudi, selon horaires affichés sur notre site




Projet 7 Harmos
Après de nombreuses années à conseiller des parents avec des enfants concernés par le TDAH, nous sommes arrivés à la conclusion de l’importance d’amener des outils aux parents et enfants dans le cadre d’une année scolaire complète par un appui scolaire et social.
Ce passage à l’année 7Harmos est un moment charnière pour les enfants, avec plus de matières et de changements.
Ces outils permettent d'accompagner tous les intervenants vers une connaissance des difficultés et des atouts qu’un enfant TDAH possède et qui ne demande qu’à éclore.
Grâce à cet appui sur la durée, nous nous sommes aperçus que les acquis appris pendant l’année les ont amenés à prendre confiance en leurs capacités et compétences tant scolaires que sociales.

> Fiez

Montessori Romandie

Association d’entraide pour les familles et professionnels qui pratiquent l’approche Montessori au quotidien.

Les ateliers Montessori. Les rencontres parent-enfant. Les sorties en famille. Les petites sorties. Les cafés des parents.

> Lausanne

Aide, Coaching et soutien scolaire - IPCoaching

Cours de maths, français, anglais, allemand... pour enfants et adolescents à Lausanne de la 1P au gymnase.
Cours dispensés par des enseignants.
Appuis et soutien scolaire. Révisions pour les examens
Accompagnement aux devoirs. Cours apprendre à apprendre
Médiatrice scolaire et praticienne PNL certifiée.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Yverdon-les-Bains

Association Suisse pour les Enfants à Haut Potentiel - ASEHP

ASEHP, Distribution d'informations auprès des organes concernés par l'éducation.
Organisation de rencontres entre enfants précoces dans le cadre d'activités extra-scolaires.
Rencontres entre parents.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires