Notre expert
La mémorisation – la clé de la réussite scolaire!

Entretenir sa mémoire, développer sa mémoire, est une question scolaire importante, puisque l'enfant doit apprendre de nombreuses choses durant son cursus scolaire.

Pourtant, s'il n'y a pas de règles universelles pour mémoriser, il est important de définir son profil d'apprentissage afin d'utiliser tous ses types de mémoire de manière optimale. Ainsi, il est possible de prendre des bonnes habitudes de travail et de réussir facilement dans ses études. La façon d'apprendre varie donc d'un élève à l'autre.

Article écrit par BENK.CH - Coaching scolaire romand en ligne et à domicile

                                                                    
En effet, il y a 3 types de mémoire qui peuvent être utilisés:

  • La mémoire visuelle (avec les yeux)

La personne visuelle apprend mieux en regardant les images, en observant et réalisant les expériences. Elle se rappelle des formules écrites au tableau, d'un graphique, schéma ou des couleurs. Elle aime apprendre avec une feuille et un crayon pour lire et illustrer ses connaissances. 

L'élève visuel peut mettre des images sur ce qu'il entend, se faire un scénario avec son savoir. Il va faire des dessins, des plans, mettre des symboles, des couleurs, entourer ou souligner les éléments importants pour s'en souvenir. En travaillant cette mémoire, il peut visualiser le tableau en fermant les yeux et revoir textuellement des phrases.

  • La mémoire auditive (avec les oreilles)

La personne auditive va simplement se concentrer, écouter et comprendre. Elle va suivre tous les dires de l'enseignant et assimiler tous les éléments pour autant que le sujet l'intéresse. La voix de l'enseignant, une intonation, un son en particulier, une musique ou le récit d'une histoire lui permettent d'assimiler les informations. Il va se souvenir de la manière dont le professeur s'exprimait.
                          
Pour apprendre, l'élève auditif aime parler à haute voix, s'écouter ou se raconter dans sa tête les informations en vivant le thème et en y mettant le ton.
S'il ferme les yeux, l'intensité d'apprentissage est plus importante.
Il peut également s'enregistrer après avoir écrit ses notes pour mieux mémoriser. Ainsi, il révise ses thèmes en interprétant un personnage, en se racontant une histoire ou en participant à une discussion en groupe.

  • La mémoire kinesthésique (avec les sens, les gestes)

La personne kinesthésique va apprendre en associant les émotions et les connaissances. Elle va toucher, bouger, marcher, mimer, et évacuer ses émotions.
L'idéal pour une personne ayant une mémoire kinesthésique est d'étudier par petites périodes et de faire des pauses.

Un élève kinesthésique fait des jeux de rôle et utilise son imaginaire avec les matières. De cette manière, elles vont être intégrées très rapidement. De plus, il sait réviser comme s'il donnait un cours. Il peut également utiliser des fiches pour mémoriser.
                
Malgré le fait qu'un type de mémoire est souvent prédominant chez un élève, il y a toujours des possibilités de développer les 3 types de mémoire afin de maximiser le potentiel d'apprentissage.                 

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées
Autres adresses
A lire
Nos partenaires