Coronavirus et enfants

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Le Coronavirus est dans la bouche de tout le monde. Les parents, les grands-parents, les enfants. C’est un sujet qui est anxiogène, mais pas pour tout le monde.

Un article rédigé par notre partenaire
Anne Jeger, psychologue clinicienne.
Elle répond à vos questions si vous lui écrivez.

Comment en parler aux enfants ? Comment leur parler de cette période qui est difficile pour eux?

Il faut déjà partir de l’idée que les enfants sont très éveillés et entendent beaucoup de choses autour d’eux.
Dans un premier temps, on peut attendre leurs questions. Et être disponibles pour échanger sur le sujet.

  • Pour les tout-petits
    Aux tout-petits enfants, il n’est pas nécessaire d’entrer dans les détails mais d’expliquer que, actuellement, il y a beaucoup de personnes malades, qui toussent, qui ont de la fièvre et qui doivent rester chez elles pour se reposer et pour guérir.
    Le problème, c’est que si on les touche on peut aussi être malades à son tour. Ce pourquoi on doit rester chez soi.

  • Pour les plus grands dès 3 ans
    Dès 3/4 ans, on peut expliquer aux enfants que le coronavirus est comme un petit insecte minuscule qui une fois en contact avec la peau de certains êtres humains et surtout les personnes déjà malades ou âgées, provoquent de la toux, de la fièvre comme la grippe et des difficultés à respirer en plus.
    Pour éviter d’être malades et de rendre les autres malades, il faut :
    • Bien se laver les mains pendant 10 secondes et bien les sécher
    • Garder une distance de 2 mètres minimum entre les personnes
    • Rester chez soi

  • En échangeant avec les enfants, il est nécessaire de leur demander comment ils se sentent. Plutôt 😢 😠 😨, etc. ?
  • De dessiner les émotions avec eux.
  • Leur dire que les médecins s’occupent bien des personnes malades dans les hôpitaux. Et ils cherchent un vaccin pour les guérir.
  • Leur dire que vous, parents, vous êtes là pour bien prendre soin d'eux.
  • Et surtout, les rassurer.

Prenez aussi bien soin de vous.

 

 

D'autres articles pour vous aider durant cette période difficile :

 

Vous avez des questions sur le Coronavirus ?

Hotline Canton de Vaud
0800 316 800
7/7 de 8h à 20h

Hotline Canton de Genève
0800 909 400
7/7 de 10h à 22h

Hotline Canton du Valais
+41 58 433 0 144
7/7 de 8h à 20h
Email : info.covid@ocvs.ch (uniquement concernant les mesures de restriction)

Hotline Canton de Neuchâtel
032 889 11 00
Lu-Ve de 8h à 17h
Email : coronavirus@ne.ch

Commentaires





Nos adresses préférées

> Berne

Maenner.ch

männer.ch est la faîtière des organisations progressistes suisses des hommes et des pères depuis près de 15 ans.
Elle gère un centre de compétences, l'Institut suisse pour les questions d’hommes et de genre (ISHG) qui développe un travail de réflexion scientifique et pratique solide sur la question des garçons, des hommes et des pères en Suisse.
Elle porte le Programme national « MenCare »

> Fiez

Montessori Romandie

Association d’entraide pour les familles et professionnels qui pratiquent l’approche Montessori au quotidien.

Les ateliers Montessori. Les rencontres parent-enfant. Les sorties en famille. Les petites sorties. Les cafés des parents.

> Cormondrèche (NE)

Cabinet Séverine Sooriah

Praticienne en psychothérapie relationnelle, coach et formatrice d’adultes, j’accompagne les personnes au travers de leurs difficultés dans l’objectif qu’elles puissent trouver un apaisement non seulement psychique et physique mais aussi existentiel.
Spécialisée dans le harcèlement - la périnatalité - le soutien aux adolescents.
Thérapie familiale selon une approche analytique et systémique.

> Le Mont-sur-Lausanne

Aimer Avancer
Un chemin vers la guérison intérieure

Accompagnement pour couples, familles, futurs parents, adultes, ados, enfants:
Aimer avancer, un chemin vers la guérison intérieure pour retrouver le dialogue et une relation épanouie, pour désamorcer les conflits, ... pour revivre du bonheur.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Neuchâtel - Le Landeron

Atelier Bien Grandir, Ateliers Faber et Mazlish

Ateliers de communication Faber et Mazlish Adulte/enfant, pour une éducation positive.
Conférences et conseils éducatifs personnalisés

> Genève 2

Enfant du Monde - Une chanson pour l'éducation

Basé à Genève, le siège de notre ONG suisse Enfants du Monde accueille une équipe composée d'une vingtaine de personnes.

Chaque année, 60 millions d’enfants dans le monde ne peuvent pas aller à l’école. De plus, celle-ci ne répond pas toujours à leurs besoins et ne leur permet pas de devenir des citoyens bien informés et en mesure de prendre leur vie en main.

C’est à cette réalité qu’Enfants du Monde, avec l’appui de la Compagnie Zappar, souhaite sensibiliser les enfants et jeunes. Depuis 2012, notre ONG propose aux écoles de Suisse romande et d’ailleurs dans le monde, le projet «Une Chanson pour l’Education».

Au fil de ses différentes éditions, notre projet «Une Chanson pour l'Education» a permis à des milliers d’écoliers de réfléchir aux problématiques liées aux droits de l'enfant et en particulier au respect du droit à une éducation de qualité.

L’objectif? Contribuer à ce que chaque élève trouve sa place en tant que citoyen du monde, en lui donnant la parole afin qu’il s’engage pour ses droits et ceux des autres.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires