ski obligatoire à l'école


Messages 1 - 20 sur 26 message(s) trouvé(s)


image :

Bonjour à toutes et à tous,

Que pensez vous de l'obligation de pratiquer du ski de piste à l'école, dès la 3 ème primaire, sans autre choix possible, comme le patin, ou le ski de fond ? Je me sens prise en otage de cette "dictature du Ski". Pourquoi, lorsqu'on habite un pays alpin, faut-il à tout prix faire du ski, faute de quoi l'on passe pour un extra-terrestre. Les sports d'hiver sont nombreux, la nature est belle, pourquoi pas une belle ballade en raquettes, ou à ski de fond plutôt que ces sempiternelles attentes aux remontées, sans oublier les coûts exorbitants que ce sport demande ! Qu'en pensez vous ?


  fanfreluche
  08.01.2009
  09:25
image :

Et bien je pense que c'est très bien....
Une semaine à l'école c'est justement la possibilité de découvrir un nouveau sport à ceux qui n'en font pas..
On ne les oblige pas à continuer après... Personne ne leur demande d'aller skier tout l'hiver...
C'est une découverte tout autant que le patin ou le ski de fond...
et la gym? Pourquoi à tout pris vouloir leur faire faire la montée du ventre ??? (exemple perso: j'ai toujours détesté cela.. smile )
Je pense que cette semaine à ski pour ceux qui peuvent en bénéficier est une chance...


  snoopette_12345
  08.01.2009
  10:02
image :

Moi aussi je suis pour,

Quand j'étais petite, on faisait pas de ski chez nous, mais j'adorais aller au camp de ski, je n'aimais pas skier et n'était pas douée, mais il y avait une piste pour les débutants et on s'y amusait bien, après je n'ai pas continuer à skier.

Par contre mes enfants ne vont pas en camp de ski, ce que je déplore, ils font des journées skis   et ont été avec des amis en faire,  ça n'a pas l'air d'être leur tasse de thé, mais si on leur propose, ils y vont avec plaisir.  C'est une découverte.

De plus quand ils y vont avec l'école le matériel est fourni, donc on ne peut pas dire que ça coute cher, après c'est selon le désir des parents et la passion des enfants.


  Soierie
  08.01.2009
  11:04
image :

Moi aussi je trouve ça très bien.

Comme tu le dis toi-même, nous sommes un pays alpin et c'est justement l'opportunité de découvrir de nouveaux sports que nous ne pratiquons peut-être pas. Mon fils va à la patinoire ( je déteste ça ) et je pense que c'est bien.

En fait, l'école se fait le relais pour faire découvrir de nouveaux horizons à nos enfants. Un spectacle, l'ordinateur, le ski, la nature.... tout le monde ne peut/veut pas s'investir dans tous ces domaines et pourtant, les enfants ont quand même l'opportunité de découvrir des choses qu'ils ne connaissent pas.


  muf
  08.01.2009
  11:05
image :

Je trouve cela très bien. Pour certains enfants, c'est l'unique occasion de pouvoir pratiquer ou au moins apprendre ce sport.

Pour ce qui est de l'équipement, les écoles prêtent du matériel pour ceux qui ne sont pas équipés et concernant le coût de cette semaine de ski, les parents qui en auraient besoin peuvent demander une aide financière.


  mc
  08.01.2009
  11:16
image :

Je trouve que c'est très bien et c est pas notre fille qui dira le contraire, elle qui y allait lors des après-midi de sport passion. En un après-midi elle a appris a skier, remonter avec le tire-fesses alors que j'ai passé des heures a essayer de lui apprendre et elle ne faisait que ronchonner! Pour les camps de ski mon filleul y est allé l'an passé, et il a eu l'occasion de choisir, soit le ski de piste, soit le ski de fonds et a même fait du ski tiré par des huskies, il a appris un tas de choses sur le comportement de ces chiens et leur maître. Tous les enfants que je connais et qui sont allés en camp de ski en sont revenus ravis malgré l'appréhension avant le départ! Et ils ne font pas que des camps de ski, ils font aussi de la découverte, d'autres sports comme le foot, la marche, la natation, voir du théatre improvisé le soir,  suivant la période ou ils partent en camp......et ces activités leur sont profitable à tout point de vue.....


  Miranda
  08.01.2009
  11:19
image :

Ben moi je trouve aussi qu'on en fait une sorte d'obligation. Et c'est nul. J'ai toujours profondément détesté les camps de ski, je déteste l'ambiance de supermarché des pistes (j'ai l'impression de n'y croiser que des beaufs et des beaufettes), entre fondue, frittes et spaghettis immangeables. Ici, si tu skies, t'es normal. Si tu ne skies...ben comment dire.... ça me rappelle une époque où mon mari demandait de l'eau pour accompagner son repas au restaurant et que les gens le regardaient comme un extra-terrestre de ne pas consommer de vin. Heureusement, les moeurs ont un peu changé, merci le 0.5. La bonne nouvelle, c'est que grâce au réchauffement climatique, il n'y aura bientôt plus que des canons à neige et il deviendra parfaitement indécent de pratiquer un sport de plein air poluant et artificiel!!! ;-) Enfin voilà. Je me faisais exactement la même réflexion que toi récemment lorsque ma gymnasienne de fille est rentrée l'autre jour attérée d'être obligée de louer du matos juste pour une journée de ski obligatoire à laquelle elle refuse d'aller, ce que je cautionne. Bref, je n'aime pas les diktats. Et ici, c'est est un.


  Miaou
  08.01.2009
  11:26
image :

Pour être plus précise, je suis à 100 % pour ces sorties "de neige" comme on dit ! C'est un bol d'air pour les enfants et certain, c'est vrai, n'ont que cette possibilité pour aller en montagne et s'éclater. Ce qui me gêne, c'est le manque d'alternative. Une équipe au ski, une autre à la patinoire, cela me semble du domaine du possible au niveau organisation.

Certains me diront : " Soyons déjà contents que nos enfants fassent du sport à l'école"  et ce n'est que vrai. Cependant, je me sens un peu hors-norme parce que nous ne pratiquons pas de ski dans notre famille,  mais lugeons, bobons, patinons et faisons d'autres activités.

 Merci à tous pour vos messages, c'est la première fois que je poste sur ce forum ! A bientôt peut-être !


  fanfreluche
  08.01.2009
  12:39
image :

chez nous ils ont le choix entre ski alpin, ski de fond ou snow....
C'est sympa aussi pour ceux qui skient et on envie de découvrir le snow par ex.
Et ils font aussi des sorties patinoire en plus de leur semaine à ski...
Peut être que l'on est chanceux...


  snoopette_12345
  08.01.2009
  13:00
image :

Quand j'étais à l'école, on avait 2 camps de ski (1 en 8ème et 1 en 9ème) et on avait le choix entre ski de piste et ski de fond. J'ai pris ski de fond car je n'avais jamais skié.
Maintenant, je n'ai toujours jamais mis les pieds sur des skis de piste et je n'en ressens pas l'envie. Mes parents ne skiaient pas, mes grands-parents non plus... c'est pas une tradition familiale, chez nous.
Par contre, je sais faire du ski de fond. Mais je n'en fais pas non plus, car je n'en ai pas l'occasion.

Ce que je reproche à ces journées obligatoires de ski, c'est leur coût quand on est pas équipé et qu'il faut louer tout le matériel (pour plusieurs enfants, si on en a plusieurs en âge scolaire). Ici, les sorties de ski sont dès la première année d'école.


  Lioba
  08.01.2009
  13:16
image :

Et bien, c'est bien ça qui fait du ski une sorte de diktat, c'est le manque d'alternative. Je me souviens que, gamine, notre collège étant au pied des Pléïades, nous montions à deux ou trois classes à la fois, une bonne dizaines d'après-midis durant l'hiver pour faire du ski de fond. En plus, ils avaient de quoi équiper tout le monde au sous-sol, ce qui ne coûtait rien aux parents. Ici, en région Morgienne, les enfants ont la chance de pouvoir aller patiner très souvent. Par contre, ce qui m'irrite beaucoup, c'est que le ski est somme toute quasiment obligatoire (en plus d'être hors de prix), alors que la natation n'est plus enseignée dans la plupart des écoles. Partant de la logique suivante: ski/pays alpin, ne serait-il pas aussi important de leur apprendre à nager, alors que nous vivons au bord du plus grand lac d'Europe? Bref, j'adore la montagne, la neige, mais je ne vois pas en quoi il est important de faire partie de la grande masse des skieurs.


  Miaou
  08.01.2009
  14:12
image :

Personnellement, j'ai eu des camps de ski en à l'école secondaire (sur vd c'est la 7-8-9ème) mais facultatif pendant les relâches de février. C'était super car pas obligatoire. Mais comme j'aime le ski je pense que j'aurais aimé aller au camp même obligatoire. Et en tous les cas mon fils ne parle que de ski en ce moment et il demande pourquoi il ne peut pas aller en camp déjà maintenant (dans notre commune c'est seulement en 4-5-6ème que les enfants partent en camp) Voilà je pense que pour chaque enfant c'est différent. Mais ce qu'il y a de bien dans le canton de Fribourg c'est que les enfants ne voulant pas se rendre au camp vont simplement à l'école normalement mais dans une autre classe de leur degré. C'est un peu bizarre pour eux de voir d'autres camarades seulement pour une semaine! Mais il y en a des contents comme ça!

C'est vrai que le matos est cher mais je pense tout de même que l'école a une bonne intention de faire connaître ce sport aux enfants. Ca leur permet de sortir au grand air, d'être dans un autre contexte avec leurs copains et chouette pas de devoirs ni d'évaluations pendant cette semaine-là!!!

Bonne année à tous


  amadeus
  08.01.2009
  14:16
image :

il n'est pas important qu'ils fassent partie de la grande masse des skieurs.

C'est seulement une opportunité pour découvrir qqchose que les parents, pour toutes sortes de raison ne peuvent pas leur faire découvrir. Je le prends comme une ouverture, pas une obligation de poursuivre!


  muf
  08.01.2009
  15:29
image :

Ce qui est super quand on fait un camp de ski, c'est justement qu'on va sur les pistes hors des périodes d'affluence ;-)

En tous cas en ce qui me concerne, je n'ai que de bons souvenirs et à l'époque, où j'habitais, on en faisait un chaque année depuis la 7ème, + le gymnase.

Je ne trouve pas qu'il s'agisse d'un diktat car effectivement, les enfants peuvent refuser et rester dans une autre classe. Et puis, il y a des choix et des règles dans l'école, pourquoi simplement ne pas l'envisager ainsi? De toute manière, c'est un leurre que de croire qu'on peut toujours tout choisir dans sa vie, c'est aussi un apprentissage!

C'est sûr qu'il existe maintenant des tas de sports qui mériteraient peut-être un camp, faut bien choisir et il faut savoir d'autre part que c'est difficile et coûteux en ressources et personnel si on commence d'offrir plusieurs alternatives. Alors pourquoi ne pas se contenter qu'il y ait au moins cet offre-là?

Je pense malheureusement que gentiment, on va aller vers la suppression de ces camps parce que l'école ne peut pas rivaliser avec le Club Med et les gens sont de plus en plus râleurs et exigeants. C'est dommage, car les gamins, en général, apprécient beaucoup ces camps... s'ils n'ont pas des parents pour leur dire que c'est nul!


  Mona
  08.01.2009
  18:16
image :

Que l'école fasse découvrir un sport, je suis à 100% d'accord. Mais tous les parents n'ont pas les moyens de payer des équipements. Et je rigole quand on nous dit :"mais vous n'avez pas de la famille ou des voisins qui peuvent vous prêter ?" Justement, bien souvent, la famille immigrée (par ex) n'a pas de famille qui fait des vacances de ski ! Perso, les seuls voisins qui avaient des enfants du même âge que les miens (et donc un matériel correspondant) utilisaient évidemment leur matériel (les enfants partaient aussi en camp de ski).

Quand j'étais gamine, l'école fournissait les skis gratuitement pour ceux qui  n'en avaient pas. Mais maintenant, il semble que ce ne soit plus le cas. Un peu comme les ordinateurs et les imprimantes pour faire les devoirs.


  Lioba
  08.01.2009
  20:31
image :

Quand les enfants sont petits, c'est une bonne occasion, car tout est bon marché, location de ski et chaussure 100.- toute la saison, même cours de ski 150.- car plus tard à 13 ans, location 250.-,.... mais à l'école, ce qui m'inquiète est que le camp est obligatoire même sîl fait mauvais temps car tout est déjà réservé, organisé,.... comme cette semaine il fait hyper-froid. J'achète souvent les habits de ski au troc ou aux soldes car les enfants changent de taille chaque année.


  pistache1
  08.01.2009
  21:11
image :

Bon, d'abord, quand on a 4 gosses, permettez-moi de vous dire que ça gicle vite quand on loue, quand on achète, etc. Par ailleurs, les camps de ski coûte bien dans les 400.-, imaginez lorsque vous avez deux ou trois gosses qui partent au mois de janvier. Alors nous on peut plus ou moins en se serrant la ceinture et en grinçant des dents, mais c'est pas facile! Ensuite, oui, bon, les camps de ski c'est sympa, pas de doute (encore que, je les ai tous détesté étant gamine, mais mes enfants semblent apprécier). Découvrir un sport, c'est cool, pas de doute Quand je dis "diktat", je ne parle pas de l'école seulement, mais de la pression sociale. A Noël j'ai invité plein de voisins pour un apéro, et je vous assure que la réaction a été franchement forte lorsque nous avons dit: ben non, on skie pas! Premier jour de la rentrée à l'arrêt de bus: alors, t'as skié pendant les vacances? Première question de la maîtresse: alors les enfants, vous avez bien skié? (et moi: grrr.....ils commencent à me chauffer avec leur ski...) Mais cette année nous sommes obligés de nous y mettre, enfin, mon homme (parce que moi je ne peux pas), parce que notre petiot de 9 ans a justement un camp de ski et qu'il n'a jamais mis les pieds sur des skis, et qu'il est méga angoissé. Donc ce qui m'énerve, c'est qu'il semble logique qu'ici tout le monde sache faire du ski et pratique ce sport. On pourrait pas organiser un camp de grimpe en été? Pour changer! Un camp multi-sports? Bref, les alternatives sont nombreuses, personne n'y pense. Alors oui, on est en plein de le diktat. En suisse, l'hiver on skie, punkt schluss. Et moi, ben j'aime ps le ski, j'aime pas le froid et j'aime pas les mauvais spaghettis, et ça me fait mal de devoir cracher tous ces sous pour ça. Mais c'est très égoïste, parce que mes deux petits petits mecs se réjouissent comme des petits fous d'aller prendre leurs premiers cours ce week-end. VIVEMENT L'ETE ET LA FONTE DE CETTE FOUTUE NEIGE! Gnark


  Miaou
  09.01.2009
  09:54
image :

Je trouve bien que mes enfants sachent un peu skier et que l'école leur aient permis de le faire. Nous n'aurions pas pû.
Vu nos revenus classe moyenne inférieure, pas possible de se faire aider sur le plan financier et je me suis retrouvée, une année à louer  pour les trois enfants du matos, + le prix de trois camps sur deux mois, arrrrgh ! Plus de 1'500.- à sortir d'un budget sans compte bancaire. Heureusement que grand-maman a pu nous avancer la somme !!! Nous avons mis plus d'un an à la rembourser et je connais aussi une famille, qui a carrément empreunté, dans une situation identique :-(  L'aide financière scolaire est octroyée en dessous de 60'000.- /an de revenu net.

Pour répondre à Miaou. Pour les petites phrases  de la rentrée, des maîtresses ou des parents,  c'est non seulement, le ski, mais aussi le tennis et les voyages lointains, dans la région morgienne !

Quand nous habitions Renens, je ne ressentais pas tellement la pression sociale, mais en habitant à 12 km de Morges, alors là bonjour. C'est une région riche, et cela se sent dans les activités proposées aux enfants via l'école.  Un exemple: ma fille est partie en Crête en voyage d'étude de 9ème. Rien que ça !


  barberino
  09.01.2009
  10:37
image :

Et bien, Miaou, je me sens moins seule maintenant ! J'ai ressenti souvent le même ras-le-bol quand, au retour des vacances, tout le monde nous demande si l'on a skié, etc etc etc.

Tu me diras, peut-être qu'en été, à la rentrée, tout le monde nous dit : vous avez été vous baigner cet été ? Et je pense que ça doit sûrement agacer les "aquaphobes" !!!       M'enfin... je me prépare maintenant psychologiquement à ces journées de ski, la course ici et là pour avoir tout le matos qu'on a pas, les souliers qui font mal et qu'il faut aller changer...     et j'espère que finalement, mes petits bouts auront du plaisir sur leurs lattes...     Avec un beau soleil, un bon thé et des accompagnants sympas, ça devrait le faire... 

Et vive l'été !!!!!!


  fanfreluche
  09.01.2009
  10:44
image :

Le tennis? euh...jamais senti de pression là-dessus. Juste le foot, oui, tous les enfants du quartier en font (mais plutôt me casser les deux jambes que d'y mettre un seul de mes gosses, même s'ils me supplient à genou). Et pour les voyages, il y a toujours eu, dans toutes les classes, des gosses qui ont du bol de partir à chaque vacances au bout du monde. Mais jamais senti de pression sociale à ce niveau, même en habitant des communes "favorisées".


  Miaou
  09.01.2009
  10:46

Nos partenaires