Notre expert
Le harcèlement scolaire en classe, comment l’arrêter ?

Le harcèlement scolaire, comment l’arrêter ?
Des actions à entreprendre au sein des classes

Anne Jeger, notre experte, donne une ligne de direction et suggère des actions de prévention à la rentrée et pendant l'année scolaire. Sa réflexion s'est enrichit des suggestions proposées par Nicole Catheline, pédopsychiatre.

Aborder le sujet quelques jours après la rentrée des classes en organisant une matinée axée sur le sujet afin d’informer et responsabiliser toute la classe :

  • Faire réfléchir les élèves sur les règles importantes du bien vivre ensemble et les noter sur une charte.
  • Enoncer en tant qu’enseignant.e des sanctions claires et concises en cas de harcèlement sur un autre élève et les noter sur une charte.
  • Demander l’engagement des élèves à ne jamais laisser un enfant seul et le noter sur une charte.
  • Signer tous ensemble la charte.

Faire un ou des exposés sur le sujet pendant l’année.

Prendre un petit moment le matin pour demander aux élèves comment ils vont afin de créer un groupe classe qui se respecte et se préoccupe des siens.

  • Nommer des pairs - 3/4 élèves - qui seront des ressources en cas de harcèlement scolaire. Les enfants cibles viendront se confier à eux ; ils relayeront le signalement à l’enseignant.e. Ce groupe soutenant de personnes-relais changerait à plusieurs reprises au cours de l’année afin que chaque élève soit un jour personne-relais. On crée ainsi une communauté bienveillante.

  • Former les élèves à la Communication Non Violente et à la médiation simple.

  • Renforcer la confiance relationnelle des enfants-cibles en leur apprenant des répliques et des contre-réactions et ainsi augmenter les compétences et habilités sociales – ce que nous cherchons à faire dans les ateliers VIA.

Répondre au harcèlement scolaire c’est le prendre au sérieux car il met en péril les apprentissages et la santé mentale, émotionnelle et physique des enfants et des adolescents.

Répondre au harcèlement scolaire nécessite une approche proactive et bienveillante, visant à soutenir à la fois les victimes, les témoins et les auteurs. Voici quelques étapes clés à considérer :

>Ecoute et soutien aux victimes : Il est essentiel d'offrir un espace sécure où les victimes peuvent s'exprimer et se sentir entendues. Les écoles doivent mettre en place des lieux de signalement confidentiels et accessibles, tels que des boîtes à suggestions. L’infirmière scolaire a une place prépondérante lors d'un signalement.

>Intervention précoce : Dès qu'un cas de harcèlement est signalé, il est crucial d'intervenir rapidement. Les écoles doivent avoir des protocoles clairs en place pour traiter les incidents de harcèlement et fournir un soutien approprié aux enfants et adolescents victimes.

>Responsabilisation des intimidateurs : Les auteurs de harcèlement doivent être tenus responsables de leurs actions. Cela doit impliquer des entretiens, voire des mesures disciplinaires, telles que des avertissements, des suspensions ET des conséquences éducatives, accompagnées d'interventions pour comprendre les raisons du comportement et pour encourager un changement positif. Tout ceci doit se faire en collaboration avec les parents.

Si les adultes interviennent rapidement, dès la première attaque, la dynamique a de forte chance d’être désamorcée. Si le harceleur n’est pas stoppé dans ses agissements, il aura un sentiment de toute puissance et d’impunité, et il continuera.

>Soutien aux intimidateurs : Il est important de reconnaître que les harceleurs peuvent également avoir besoin d'aide et de soutien. Les écoles doivent offrir des ressources et des services pour aider les harceleurs à comprendre et à changer leur comportement, tout en s'assurant qu'ils comprennent les conséquences de leurs actions.

>Impliquez les parents: Informez les parents de la victime et si nécessaire des agresseurs afin qu’ils puissent soutenir leurs enfants et travailler avec l’école pour résoudre le harcèlement.

>Formation et sensibilisation : Organiser des ateliers et des séances de sensibilisation sur le harcèlement scolaire qui informent et aident à éduquer les élèves sur ce qu'est le harcèlement, comment le reconnaître et comment agir en tant que témoins ou alliés (amis de l'enfant).

> Promotion d'un environnement inclusif et respectueux : Les écoles doivent promouvoir des valeurs de respect, de tolérance, et l’empathie parmi les élèves à travers des programmes et des initiatives qui encouragent la diversité et la compréhension mutuelle.

 

En mettant en œuvre ces mesures de manière cohérente et collaborative, les écoles peuvent contribuer à créer un environnement où le harcèlement est inacceptable et où tous les élèves se sentent en sécurité et respectés. La lutte contre le harcèlement entre pairs nécessite une approche proactive et communautaire.

Commentaires





Coups de coeur de la semaine

A lire
Nos partenaires