Réinsertion et accompagnement psychosocial

Notre expert


Les diverses politiques de réinsertion, pour être efficaces, doivent être adaptées,  au cadre socio-économique dans lequel elles opèrent.

L'objectif de ces mesures conjoncturelles reste de permettre aux personnes en difficultés de sortir de l’urgence et de réfléchir aux moyens dont elles disposent, pour retrouver, plus ou mins rapidement le chemin de l’emploi, du logement et/ou de la vie sociale.

Cela va de la mise à disposition de logements/foyers temporaires (un intermédiaire entre l’hébergement d’urgence et le logement autonome) à diverses aides relevant d’un accompagnement vers la réinsertion sociale.
L’hébergement, important, ne constitue pourtant qu’un aspect du problème: il est très souvent nécessaire que cette accession au logement même temporaire, soit accompagnée par tout un train de mesures d'insertion afin de conduire ces personnes accueillies dans ce type de logement vers la plus grande autonomie personnelle possible.

Cet hébergement est soutien, un toit où les foyers peuvent se permettre de souffler et de se reconstruire.

Les foyers pour enfants accueillent des enfants en difficulté, afin de favoriser leur développement personnel en leur offrant un soutien dans la vie scolaire et professionnelle, tout en maintenant les relations avec la famille.



Les mesures d’insertion regroupent trois types de mesures :

  1. Les mesures globales de stabilisation qui permettent à la personne de se poser, de reprendre des forces et de commencer à son rythme à faire émerger un projet. Elles visent à favoriser l’accès aux droits, à susciter une démarche de soins, à favoriser la restauration des liens familiaux, à développer l’estime de soi et à redynamiser les personnes.
      
  2. Les mesures plus présices d’orientation dont l'objectif est clairement de chercher, trouver et définir une sortie au dispositif social «accueil, hébergement, insertion».
          
  3. Les mesures individuelles d’accès à la vie autonome qui sont toutes possibilités permettant aux personnes en grandes difficultés de retrouver leur autonomie. Elles s’inscrivent dans le cadre d’un projet individualisé dont les objectifs sont clairement identifiés. Les actions d’accès à la santé, au bien-être, à la culture, et à tous les aspects de la vie sociale confortent les actions plus classiques comme l’accès au logement, à la formation et à l’emploi

Exemples de mesures d’insertion dans la vie sociale :

  • actions liées à l’alimentation, à la cuisine, au jardinage, au partage d’un repas ;
  • actions de lutte contre l’illettrisme ;
  • actions favorisant l’accès à l’information, à l’informatique, aux activités sportives.

Des adresses et des centres de ressources pour vous aider et vous conseiller utilement dans vos recherches.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Genève 12

Fondation de Secours Mutuels aux Orphelins

La Fondation de Secours Mutuels aux Orphelins est une institution sans but lucratif, créée en 1872, dont la vocation est de contribuer à préserver l’avenir des enfants touchés par la perte ou l’invalidité d’un parent.

Agenda
A lire
Voir également
Nos partenaires