Critique et colère: Il critique et se met en colère... Comment réagir?

Critique et colère: Il critique et se met en colère... Comment réagir?

Notre expert

Quelques maximes...

«Chaque personne que vous rencontrez livre une bataille dont vous ne savez rien, soyez bienveillant»

«Les personnes les plus difficiles à aimer sont celles qui en ont souvent le plus besoin».

Un article proposé par Danièle Laot-Rapp, Coach à Lausanne, Coach et vie

  

Si un collègue, un voisin, un parent, un enfant, un responsable de service vous irrite, prenez du recul et interrogez-vous sur la source possible de son comportement qu’il se montre agressif, se rebiffe pour un rien, passif, fermé, ne vous réponde pas ou un brin manipulateur.

Qu’est-ce qui peut bien nourrir sa colère, de quoi a-t-il peur, quelle est la difficulté qu’il vit, de quoi ne se sent-il pas capable, manque-t-il en fait de confiance en soi  pour «aboyer» ainsi, balancer de telles critiques ou communiquer aussi mal?

Vous n’aurez pas forcément la réponse mais ce recul vous permettra d’envisager que cette personne voit les choses différemment de vous. Chacun interprète les évènements à sa façon, en fonction de ses valeurs, de ses besoins, de son modèle du monde qui est différent du vôtre et du mien. Il n’y a pas forcément de bien ou de mal, il y a nos différences, celles qui sont sources de richesse souvent.

En P.N.L., nous apprenons que chacun fait du mieux qu’il peut à l’instant où il le fait. La sagesse populaire nous dit que nous sommes souvent plus intelligent après! D’autant plus si nous cherchons à apprendre de nos expériences, de nos erreurs, de nos observations, si nous tirons la leçon, pour faire différemment, pour faire mieux désormais.

Cette prise de recul va souvent vous amener à faire preuve de davantage de  bienveillance… Ou au contraire, à prendre la décision de vous protéger en mettant un nouveau cadre à la relation. Nous sommes responsables de notre réseau social, de vérifier ce qu’il nous apporte et par conséquent, quand une relation est trop difficile, nous pouvons décider de nous éloigner, définitivement ou provisoirement, même si cela nous coûte ou si une partie de nous se dit dans un premier temps que ce n’est pas possible !!!.

Observer à quel moment, dans quelles conditions, la relation «part en vrille» vous permettra de trouver des pistes pour améliorer la situation, limiter ou supprimer le risque.

Et en gardant un œil sur votre part de responsabilité dans cette désynchronisation, vous serez mieux à même aussi de modifier votre propre positionnement  pour donner peut-être naissance à un nouveau lien plus harmonieux.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Cormondrèche (NE)

Cabinet Séverine Sooriah

Praticienne en psychothérapie relationnelle, coach et formatrice d’adultes, j’accompagne les personnes au travers de leurs difficultés dans l’objectif qu’elles puissent trouver un apaisement non seulement psychique et physique mais aussi existentiel.
Spécialisée dans le harcèlement - la périnatalité - le soutien aux adolescents.
Thérapie familiale selon une approche analytique et systémique.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires