Autonomie: encourager l'autonomie de l'enfant

Autonomie: encourager l'autonomie de l'enfant

Notre expert

Un article proposé par Véronique ROLNIK, 

Praticien PNL - Apprendre à Réussir
http://www.apprendreareussir.ch/

Nombreux sont les parents qui se plaignent du manque d’autonomie de leurs bambins. Cependant, à trop vouloir faire les choses à leur place en croyant les aider, on les restreint dans des difficultés à affronter la vie et cela dès leur plus jeune âge. L’adulte organise, planifie, révise, corrige. Autant «d’actions bienveillantes et sécurisantes» qui contribuent à empêcher l’enfant d’acquérir un sentiment de compétence nécessaire pour sa réussite.

Ceux qui ne sont pas autonomes à l’école ont plus facilement tendance à devenir stressés, tristes et anxieux parce qu’ils pensent ne pas pouvoir y arriver. Leurs expériences quotidiennes leur confirment chaque jour leurs incapacités à faire seuls leurs exercices. Ils dépendent de leur entourage pour aborder une tâche, persévérer et valider leur travail. En d’autres termes, ils ont besoin de l’adulte pour leur dire «quoi faire», «quand le faire» et «comment le faire». En cas de réussite, ils ont du mal à s’en accorder le crédit, parce qu’ils savent avoir été beaucoup aidés. Lorsqu’ils arrivent en classe, ils se retrouvent confronter à eux-mêmes, complètement démunis, ne comprenant pas les consignes. Leur stress augmente, ils n’arrivent pas à réfléchir et c’est la panique. Puis, la dévalorisation et le découragement s’installent et ils finissent par se dire: «Tout seul … pas capable!»

Lorsque une telle situation se produit, il est vraiment important d’encourager l’enfant à se prendre en main et à assumer peu à peu les responsabilités qui sont les siennes.

Quelques conseils à mettre en pratique pour encourager l'autonomie de son enfant

Des attitudes à privilégier : 

  • Encourager l’enfant à se débrouiller seul. 
  • L’aider à assumer ses choix. 
  • L’aider à vivre les conséquences de ses erreurs et à en tirer profit. 
  • L’encourager à aller chercher de l’aide auprès des professeurs à l’école. 
  • Eviter le plus souvent possible de résoudre ses problèmes à sa place. 
  • L’encourager à demander au professeur qu’il lui explique une notion ou une procédure en recourant à un exemple sur le tableau ou sur un brouillon quand il ne comprend pas ce qu’il lui est expliqué oralement. 
  • L’encourager à s’organiser et à prévoir tout ce dont il aura besoin pour faire ses devoirs. 
  • Lui donner des responsabilités à la maison afin de s’y sentir utile. 
  • L’encourager à terminer ce qu’il entreprend et à faire ses demandes lui-même à qui de droit. Encourager aussi ses initiatives et ses gestes d’autonomie.
  • Lui permettre de faire ses propres choix le plus souvent possible.
  • L'encourager à essayer de faire seul le plus de choses possibles et à ne demander votre aide qu’en cas de besoin.
  • Pour les plus jeunes enfants ou ceux qui éprouvent des difficultés, faire un bout de son devoir verbalement avec lui et ensuite lui demander de poursuivre et terminer seul.
  • L’encourager à profiter des ressources disponibles à l’école et à la maison pour qu’il puisse avancer dans sa recherche de solutions (ouvrages de référence, professeurs, amis etc..). 
  • Organiser un horaire régulier de travail tant pour ses devoirs. 
  • Eviter de s’asseoir à ses côtés pour toute la durée des devoirs et des leçons. S’il le faut, aider l’enfant à se mettre au travail mais s’éclipser rapidement en lui mentionnant tout de même que vous êtes disponible en cas de besoin.
  • Valoriser ses efforts de débrouillardises. 
  • L’inscrire à l’étude ou l’aide aux devoirs quand ce service est disponible à l’école. 
  • Prendre le temps de nommer ce qui va bien. Il est important de privilégier les bons comportements afin de renforcer son estime de soi et sa motivation. 
  • Rappeler à l’enfant ses succès antérieurs, particulièrement ceux qui sont survenus après qu’il ai surmonté des difficultés.
  • Recourir à l’humour pour dédramatiser certaines situations, à condition que l’enfant l’apprécie. 
  • Encourager l’enfant ou l’adolescent à s’imaginer en situation de réussite.
  • Tolérer l’erreur, elle fait partie intégrante de l’apprentissage.
  • Valoriser ses efforts ainsi que ses progrès autant dans sa vie quotidienne que dans sa vie scolaire.
  • Eviter l’intrusion dans la vie scolaire et se rappeler que l’école c’est d’abord et avant tout son affaire, sa responsabilité.
  • Encourager l’enfant à terminer ce qu’il a commencé. Par exemple, ne pas abandonner avant terme une activité parascolaire dans lequel il s’est engagé sauf si cela est absolument nécessaire
  • Encourager l’enfant à planifier ses devoirs afin qu’il en franchisse une à une toutes les étapes sans se décourager.
  • Valoriser sa démarche à différentes étapes de son travail pour l’aider à voir qu’il avance, même si tout n’est pas terminé. 
  • Etre présent dans les moments où il peut avoir envie de démissionner, l’aider à se remettre en train en lui signifiant que vous reviendrez régulièrement voir où il en est et lui offrir votre aide en cas de nécessité. 
  • Lui faire penser aux moments de plaisir que vous partagez avec lui lorsqu’il aura terminé. 
  • L’encourager à s’imaginer en train de réussir sa tâche et à réutiliser les connaissances acquises dans un avenir plus ou moins proche. 
  • Planifier avec lui l’heure à laquelle se font les devoirs et les leçons en lui donnant des choix. 
  • Planifier également le temps qu’il doit consacrer aux devoirs et aux leçons, en vous fiant à la fois aux estimations de l’enseignante et au rythme de l’enfant. 
  • Etablir avec lui un planning des devoirs et des leçons par semaine, en divisant le travail en périodes de temps (20 minutes de travail et 5 minutes de repos ou trente minutes de travail et 10 minutes de repos ). 
  • Utiliser un minuteur afin de l’aider à mieux gérer son temps.
  • Lui trouver un endroit calme pour faire ses devoirs.
  • Eviter les devoirs devant la télévision ou avec la radio allumée afin de ne pas perturber sa concentration.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Fiez

Montessori Romandie

Association d’entraide pour les familles et professionnels qui pratiquent l’approche Montessori au quotidien.

Les ateliers Montessori. Les rencontres parent-enfant. Les sorties en famille. Les petites sorties. Les cafés des parents.

> Lausanne

Aide, Coaching et soutien scolaire - IPCoaching

Cours de maths, français, anglais, allemand... pour enfants et adolescents à Lausanne de la 1P au gymnase.
Cours dispensés par des enseignants.
Appuis et soutien scolaire. Révisions pour les examens
Accompagnement aux devoirs. Cours apprendre à apprendre
Médiatrice scolaire et praticienne PNL certifiée.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires