Jeunes enfants et diététique

Notre expert

Jeunes enfants et diététique

Ecrit en collaboration avec un médecin, spécialiste des questions de prévention

Dans tous les pays européens, de nombreuses enquêtes de santé ont montré un certain nombre de déséquilibre dans l'alimentation par rapport aux besoins de l'enfant. 

En tant que parent, est-on assez informée , connaissons-nous les erreurs diététiques à éviter?

LF:

Quels conseils pouvez-vous donner aux Mamans pour les aider à mieux alimenter leurs enfants?
Avant 2 ans les mamans suivent souvent très scrupuleusement les conseils des professionnels. Les visites régulières chez le médecin aident à maintenir une bonne information.
Mais, après cet âge, les erreurs commencent, les mamans consultent moins.
L’enfant a la même alimentation que le reste de la famille et si la maman n’est pas assez informée ou mal informée, il peut arriver qu’elle fasse quelques erreurs. Au fil du temps l’enfant prend de mauvaises habitudes:

D'après mon expérience, les principales erreurs sont essentiellement dues :

à un excès de féculents (pâtes, riz , pommes de terre),
 à un excès de fritures et de viennoiseries,notamment pour le goûter.

J’ai bien dit excès,ce qui sous entend qu’il ne faut pas supprimer ce type d’aliments mais essayer d’observer une certaine modération.

 attention aux boissons sucrées (jus de fruits même sans sucre ajouté) et aux sodas.
 à un manque d’activité physique.C'est souvent la seule erreur à corriger. Effet, certains enfants restent des heures devant la télévision ou les consoles de jeu et leurs dépenses caloriques sont alors nulles. La reprise d’une activité régulière et modérée de marche ou de vélo suffit à rétablir l’équilibre.
Nous rencontrons de plus en plus d’enfants obèses (aux U.S.A on estime à environ 30% le nombre d’enfants obèses, en France 8 à 10%, la prévalence de cette maladie a augmenté de 17% chez les 6-17 ans entre 1985 et 1995). Ces enfants nécessitent une prise en charge spécialisée et une rééducation des habitudes familiales.

LF: Existe-t-il également des carences en calcium chez le jeune enfant ?

Non, en règle générale il n'y a pas de carence en calcium chez les jeunes enfants.

On peut toutefois rappeler que, pour l’enfant qui n’aime pas le lait, il est toujours possible de donner des équivalents. Pensez notamment à mettre du fromage dans la soupe ou dans les purées et sachez proposer des collations avec des fromages type Hollande ou gruyère même chez l’adolescent.

Les équivalents calciques : ¼ l de lait =
2 pots de yaourts de 12 cl = 300 g de fromage blanc = 10 petits suisses de 30 g = 80 g de camembert = 45 g de roquefort = 40 g de Hollande = 30 g de gruyère

En revanche, certaines études ont montré qu' 1 enfant sur 2 souffre de carence en fer.
Or, ce déficit en fer peut favoriser la survenue d'infections qui elles-mêmes puisent dans les réserves en fer de l'organisme. Il est difficile de compenser par l'alimentation, car les aliments riches en fer ne sont pas toujours appréciés par les jeunes enfants (viande, foie, lentilles, fruits secs, choux, cresson,..)

On peut apporter un complément avec les laits de croissancequi sont des laits notamment enrichis en fer.

LF : Comment peux-t-on savoir que l’on fait des erreurs ?

Tout d’abord, faites peser vos enfants 2 fois par an par un professionel de la santé (infirmière, médecin, pédiatre,...).
Ne pas hésiter à consulter lorsque l’enfant dépasse sa courbe de poids. Le médecin pourra alors vous donner des conseils appropriés et vous rassurer. Il calculeral’indice de masse corporelle(Poids sur T2) qui le renseignera sur son surpoids éventuel, il vous fera remplir une enquête alimentaire pour définir les éventuelles erreurs et vous indiquera en fonction des goûts de chacun les habitudes à changer.

En conclusion
Le repas doit rester un véritableplaisir,mais si nous savons chaque jour ce que nous aurons dans notre assiette , le repas rime alors avec ennui. Très jeune, l’enfant est avide denouveautés: à nous de lui en proposer. L’équilibrealimentaire, tient surtout à larégularitédes repas et à lavariété desaliments.

La parole est à vous ...

Cet article vous fait réagir, suscite des questions ?
info@lafamily.ch

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

SinoSanté - Médecine traditionnelle chinoise et cours de chinois

Acupuncture - Massage - Phytothérapie - Diététique chinoise - Qigong, cours de cuisine et diététique dans toute la suisse romande:
Lausanne - Vevey - Morges - Nyon - Genève - Yverdon-les-Bains - Fribourg - Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds

> Lausanne

Ateliers de Cuisine Poivre Rose

Cuisinez pour votre santé. Cuisine familiale simple, facile, nourrissante et économique.
Ateliers de cuisine pour une alimentation saine et équilibrée:
l'accent est mis sur les légumes, les fruits, les légumineuses sans oublier la viande, la volaille et les poissons.

A lire
Voir également
Nos partenaires