Hyperactivité, que faire en tant que parent?

Notre expert

Un article fait en collaboration avec l'Aspedah,
Association Suisse romande de parents et d'adultes concernés
par le trouble du déficit d'attention/hyperactivité.

Elle répond à vos questions si vous en avez: 
aspedah@aspedah.ch

En tant que parent, votre enfant qu’il soit différent ou non, a besoin de votre amour inconditionnel, de moments de calme et de détente avec vous.

Son éducation va cependant demander une certaine adaptation. Il aura besoin de beaucoup d'ordre, de régularité d'horaires et de routines car il a du mal à s'organiser seul. L'enfant TDAH a besoin de règles de vie très simples, de limites strictes, de réactions positives et d'encouragements. Il lui faudra apprendre à s’accepter, à se construire une image positive de lui-même. Il faut comprendre l'enfant, mais aussi lui faire comprendre qu'il existe un cadre à respecter au sein de la famille, de l'école.

Et puis il y a bien sûr l’école!!

La collaboration intensive avec les enseignants est primordiale, l'enseignant doit savoir que l'enfant a le TDAH et il faut aussi lui expliquer quels problèmes en résultent: faire reconnaître son enfant avec sa différence, accepter le regard d’autres parents. L’aide des médiateurs peut dans de nombreux cas permettre de renouer le dialogue.

Au quotidien?

  • Valoriser ce qui va bien au quotidien
  • Mettre des mots sur les émotions, apprendre à verbaliser les sentiments
  • Obtenir la participation de l'enfant : il n'est pas une victime de l'intervention des autres, il doit participer à ce qui lui arrive
  • Donner des consignes claires, explicites, fragmentées et les répéter
  • Donner l'information de différentes façons : jeux, couleurs et baliser le temps et l'espace pour qu'ils deviennent visibles
  • Définir des limites et les répéter
  • Définir des horaires, des routines, des procédures et les répéter
  • Prévoir un temps privilégié
  • Avoir une attention particulière pour les émotions et les sentiments de l'enfant même s'ils sont négatifs : Si l'enfant par ex. dit: "Je suis triste", ne pas lui dire:"Ca va passer" mais "Ok, qu'est-ce qu'on fait avec cette tristesse": travailler sur l'émotion même négative
  • Collaborer avec les enseignants, parler et discuter, mais sans faire les devoirs à la place des enfants !
  • Favoriser les domaines où l'enfant est bon: sport, danse, ordinateur,…ce qui change son statut dans la famille: il devient bon !

La consultation des psychologues est une aide précieuse dont il ne faut pas se passer.

Les traitements: La diminution des performances scolaires, les tensions intra familiales, le risque de perte de confiance en soi suscité par ces troubles scolaires et familiaux ainsi que les risques d'accidents liés à l'impulsivité et l'hyperactivité rendent absolument nécessaire le traitement et la prise en charge de l'enfant TDAH.

Cette prise en charge comprend trois approches:

  • Une approche éducative: modification du mode d'enseignement
  • Une approche psychologique: avec une psychothérapie visant à des modifications du comportement et un renforcement de la confiance en soi.
  • Une approche médicamenteuse: La posologie doit bien sur être adaptée à chaque enfant. Selon les pays, il y a des divergences chez les médecins sur l'opportunité ou non de traiter les enfants de façon médicamenteuse à long terme. Pour certains pays et certains médecins, elle permet de rendre possible le succès de l'enseignement personnalisé et de la psychothérapie.

D'autres pays, d'autres médecins sont plus réticentsà ces prescriptions à long terme et préfèrent les limiter aux cas les plus lourds: leur argument principal étant la relative jeunesse de ce type de médicament qui ne permet pas une bonne évaluation des effets secondaires possibles sur une prise à long terme par l'enfant (environ 5 à 7 ans) . Ils leur préfèrent une prise en charge psychologique et éducative .

En conclusion

L’enfant hyperactif est avant tout un enfant. Il a le droit de réussir, de s’épanouir, il a le droit de bénéficier d’une pédagogie adaptée pour se réaliser. Mais il a aussi des faiblesses, il a un immense besoin d'être aidé car c'est souvent un enfant qui souffre de sa différence. Et il a un immense besoin d'amour.

L'éducation de cet enfant, comme pour tous les enfants, doit avoir un sens et une cohérence et il est important d'avoir une bonne collaboration entre les parents, les enseignants et les thérapeutes.

Nos sources

Dr Laurent Junier, DMCP CHUV Lausanne
Association Aspedah
TDAH - trouble de l'attention avec/sans hyperactivité

Commentaires





Kiwi72
07.11.2019 21:27

Et quand un des 2 parents craque. On fait quoi ?
Internat pour l'enfant de 10 ans ; separation ou divorce des parents ?
...
Nos adresses préférées

> Lausanne

ASPEDAH

Trouble d’attention/ hyperactivité TDAH
Un enfant qui fonctionne différemment…
Une attention qui fait défaut…
Une hyperactivé prononcée dans le quotidien…
Que faire? Quelles aides? Qui peut vous accompagner?
Votre enfant vous semble différent? d'innombrables questions se posent?
Notre permanence peut vous éclairer sur vos questionnements concernant votre enfant. N’hésitez plus..

Par téléphone au 021 703 24 20 du lundi au jeudi, selon horaires affichés sur notre site




Projet 7 Harmos
Après de nombreuses années à conseiller des parents avec des enfants concernés par le TDAH, nous sommes arrivés à la conclusion de l’importance d’amener des outils aux parents et enfants dans le cadre d’une année scolaire complète par un appui scolaire et social.
Ce passage à l’année 7Harmos est un moment charnière pour les enfants, avec plus de matières et de changements.
Ces outils permettent d'accompagner tous les intervenants vers une connaissance des difficultés et des atouts qu’un enfant TDAH possède et qui ne demande qu’à éclore.
Grâce à cet appui sur la durée, nous nous sommes aperçus que les acquis appris pendant l’année les ont amenés à prendre confiance en leurs capacités et compétences tant scolaires que sociales.

> Neuchâtel

Centre de l'Écoute Tomatis

Troubles affectifs, émotionnels et de la communication
Cours aussi à la Chaux-de-fonds.
Les centres de l’Ecoute de Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds accueillent bébés, enfants, adolescents, adultes et seniors souhaitant améliorer leurs capacités d’écoute.

> Lausanne

Aide, Coaching et soutien scolaire - IPCoaching

Cours de maths, français, anglais, allemand... pour enfants et adolescents à Lausanne de la 1P au gymnase.
Cours dispensés par des enseignants.
Appuis et soutien scolaire. Révisions pour les examens
Accompagnement aux devoirs. Cours apprendre à apprendre
Médiatrice scolaire et praticienne PNL certifiée.

> Neuchâtel

Es'Capad.ch

Service de soins infirmiers en psychiatrie intervenant en cabinet et à domicile, pour adultes et adolescents.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Blonay

Ecole privée Chantemerle, internat, externat

L'Ecole privée, internat / externat accueillant une soixantaine d'élèves de 5 à 16 ans à l'année scolaire et durant les vacances scolaires.
Camps de vacances de ski, de langues, de foot
Camps de vacances d'été, en internat ou à la journée ou demi-journée
Cadre familiale - Education positive
- Primaire
- Secondaire I (cycle)
- Maturité (fédérale et cantonale) - Bac français et bac International (B.I)
- Enfants avec troubles de l’apprentissage: dyslexie - dysorthographie - dyscalculie - Déficit d'attention avec ou sans hyperactivité - Haut-potentiels

Autres adresses
A lire
La Toupie, Vivre avec un enfant hyperactif

Magnifique, poétique, mais aussi très concret, ce livre témoignage sur la vie avec un enfant hyperactif est tout simplement poignant.

On se calme! Enfants agités, parents débordés

Un livre absolument génial sur les enfants et adultes hyperactifs! Ce médecin, hyperactif lui-même, décrit bien les symptômes de l’hyperactivité et propose des solutions.

Nos partenaires