1. Séparation - Divorce: La révélation à l'enfant

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Article écrit Anne Jeger, psychologue clinicienne, partenaire du site www.lafamily.ch
Elle accompagne enfants, adolescents et adultes
confrontés à la
séparation.
  

>  La révélation à l’enfant
Il n’y a pas d’âge idéal pour supporter la séparation puis le divorce de ses parents.
L’annonce de la séparation est vécue comme un choc, visible ou non.
Toutefois, si les parents prennent le temps de parler, d’écouter, de se comporter entre eux de manière « civilisée », voire de consulter un professionnel, l’enfant surmontera plus facilement cette épreuve.
A l’inverse, il est dommageable pour l’enfant de vivre dans le « faire semblant », de grandir au milieu de parents qui s’entre-déchirent, qui sont malheureux à deux, mais qui restent ensemble pour son bien, croient-ils.
Et rester ensemble pour le bien ou à cause de l’enfant fait naître à terme parfois des reproches qui lui sont adressés, reproches de s’être sacrifié pour lui. Il pourra porter cette culpabilité longtemps. Elle le conduira à souffrir d’un manque d’estime de soi.

Il est  important de dire la vérité à son enfant parce que :

  • Quelque soit son âge, il sait qu’entre ses parents, « rien ne va plus ». Il sent les tensions dans le couple.
  • Cette histoire le concerne. De plus, il en est souvent l’enjeu.
  • Il risque de développer des troubles psychologiques si son ressenti n’est pas en adéquation avec ce qu’on lui dit et montre.
    Tôt ou tard, il appréciera la franchise de ses parents.

Quand l’informer ?
Il est judicieux de l’informer quand la séparation est définitive.
Le meilleur moment est si possible quand l’un et l’autre parent sont prêts à affronter la discussion de façon unie, ce qui implique de l’avoir préparée auparavant.

Parfois tout cela n’est pas possible parce que le désir de séparation n’est pas si clair, l’un des deux n’est pas prêt, les doutes s’installent et le temps écoulé entre l’annonce de la séparation et la séparation physique effective s’étire. Il faut pouvoir s’adapter, expliquer les étapes à son enfant sans entrer dans des détails qui ne concerne que les adultes.
L’idéal est de rester cohérent, autant que faire se peut, et d’éviter de lui partager les tergiversations du couple même si l’ambivalence, les hésitations et les questionnements font parti de la vie.
  

Que dire ?

  • Le lien conjugal est rompu mais le lien parental subsiste : il est inaltérable
    « Nous nous sommes aimés très fort et tu es né de cet amour. Aujourd’hui, nous ne nous aimons plus comme mari et femme et nous n’allons plus vivre ensemble. Nous aurons chacun une maison. Tu auras toujours ta place dans nos cœurs parce que nous restons ton papa et ta maman. Nous sommes tous les deux responsables de toi ».
  • Il n’est pas responsable de la séparation
    Tous les enfants, à un moment ou un autre, se sentent responsables et coupables de la séparation. Ils s’imaginent qu’ils n’ont pas été assez sages, gentils, parfaits.
    Lui dire qu’il est un enfant formidable et que vous êtes fiers de lui.
    N’entrez pas dans les détails des raisons de la séparation. Dites-lui et répétez-lui qu’entre vous, ce n’est plus comme avant.
  • La décision de se séparer est définitive et rien ne changera avec son intervention.
    Souvent, les enfants ont des plans pour raccommoder leurs parents. Ils s’épuisent à vouloir les réconcilier. Soyez clairs dès le départ « Tout ce que tu pourras faire, ne changera rien ».
  • Il peut en parler quand il veut et poser des questions à tout moment.
    Proposez-lui aussi de se confier à des personnes qu’il aime et qu’il connaît bien.

Il est important de dire et de redire ces messages pendant et après la séparation.

 

>> Votre enfant, suite à cette révélation vous semble déprimé?  L’action de la méthode Tomatis sur ce type de comportement est efficace : elle s’adresse à des enfants qui vivent un certain «mal être» et tentent de se protéger en se coupant de leur environnement lorsqu’ils sentent que cet environnement les agresse.

Commentaires





cecileduvieux
11.05.2019 03:20

Témoignage: je me nomme CECILE je suis algérienne d'origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un Grand Maître au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison après 3 jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact :
Tél (whasapp/Viber/Imo) : 00229-665-477-77
Veuillez consulter son site pour prendre ces contact : Voici son site : https://www.grand-marabout-retour-affectif.fr
...
Nos adresses préférées

> Déplacement sur demande à Marin et la Maladière

Cabinet CSD

Spécialiste en droit matrimonial, divorce et séparation.
Tarifs défiants toute concurrence, économisez des frais d’avocat!
CSD vous garantit un service rapide et vous livre un dossier juridique complet et détaillé afin que vos démarches se réalisent dans les meilleures conditions possible.

> Neuchâtel

As’trame Neuchâtel

L'association As’trame Neuchâtel accompagne des enfants et des familles en cas de deuil, de divorce ou de séparation, ou de maladie grave d’un des membres de la famille.
As’trame Neuchâtel

> Neuchâtel

Centre de l'Écoute Tomatis

Troubles affectifs, émotionnels et de la communication
Cours aussi à la Chaux-de-fonds.
Les centres de l’Ecoute de Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds accueillent bébés, enfants, adolescents, adultes et seniors souhaitant améliorer leurs capacités d’écoute.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

A lire
Nos partenaires