Accueil familial de jour (anciennement Maman de jour) dans le canton de Neuchâtel

Notre expert
Accueil familial de jour (anciennement Maman de jour) dans le canton de Neuchâtel

L’accueil familial de jour est une alternative aux crèches.

Dans le canton de Neuchâtel, l'association Accueil Familial de Jour (AFJ) fait le liens entre les parents qui veulent faire garder leur enfant et les peronnes souhaitant accueillir des enfants à leur domicile.

 

Comment fait-on pour faire garder son enfant ?

Afin de confier votre enfant à un parent d'accueil de jour, vous devez vous adresser à l'AFJ et remplir le formulaire d'inscription selon votre région d'habitation. Le document est à renvoyer par courrier.

 

Le montant des frais est réparti entre la commune et les parents placeurs en fonction de leur dernière déclaration d’impôt. Une attestation pour frais de garde est remise et celle-ci est déductible des impôts.

 

Comment fait-on pour accueillir des enfants ?

Pour devenir parent d'accueil, vous devez vous inscrire auprès de l'AFJ. Votre profil et vos compétences doivent être en accord avec le Règlement général sur l'accueil des enfants (REGAE). Vous devez exercer cette activité à un taux d'occupation minimum de 40% (deux jours par semaine). Vous êtes en outre tenu de suivre une formation continue et de participer aux diverses rencontres avec l'AFJ.

 

L'association Accueil Familial de Jour propose aux parents d'accueil :

  • une rémunération assurée par l'association,
  • de bonnes prestations sociales,
  • des rencontres avec d'autres parents d'accueil,
  • du soutien et des conseils fournis par des coordinatrices diplômées,
  • une expérience enrichissante dans le cadre d'une structure reconnue.

Commentaires





NichtErlaubt
13.02.2019 22:00

N'empêche, si l'on ne trouve pas de maman de jour (pas de structure d'accueil dans la commune), l'une des solutions est de trouver une personne d'accueil au noir pour s'occuper de ses enfants. D'un point de vue financier, c'est gagnant-gagnant pour la commune et l'état, car la commune ne paie pas la part communale de la garde au noir, et les gardes au noir ne sont pas déductibles des impôts. Stimmt?
...
Partager:
Nos adresses préférées
A lire
Nos partenaires