Eveil aquatique bébé et enfants: Adresses à Neuchâtel

Notre expert
Eveil aquatique bébé et enfants: Adresses à Neuchâtel

Voici la liste des différents organismes qui proposent d'accueillir Bébé et ses parents pour des activités aquatiques dans le canton de Neuchâtel!

En Suisse, le bureau de prévention des accidents (BPA) recense chaque année 12.000 accidents dans l’eau dont quelques-uns sont fatals aux baigneurs. L’éducation, la prévention sont les meilleurs moyens de se familiariser avec l’eau et d’apprendre à évaluer les risques.

Mais, à partir de quel âge apprendre à nager à mon bébé ? Quand démarrer l'éducation aquatique de mon enfant ?
Très tôt! C'est même l'une des premières activités, avec la gym parent-bébé que vous pourrez faire avec bébé. Il sera actif, vous serez près de lui, avec lui...

L’eau, c’est rigolo

L’habituer dès son plus jeune âge, c’est apporter à l’enfant, à la fois du plaisir et anticiper la peur.

Du rituel du bain au grand bassin, la découverte se fait progressivement. «Avec douceur et à son rythme, c’est plus facile de lui faire aimer l’eau, note Catherine Modoux, éducatrice sportive. L’important est d’aller dans l’eau avec lui et de jouer.»

Un parent peut donc être un bon maître-nageur à condition de laisser ses propres craintes au vestiaire. Si son enfant boit la tasse et même si la situation est inconfortable, il ne faut pas paniquer mais l’encourager à recommencer, à oser.

Avec d’autres petits camarades, la stimulation se transmet facilement. «En groupe et avec des jeux, les enfants s’encouragent les uns les autres, constate Mme Modoux. Il y a des petits défis, attraper le bord, chercher des objets au fond. En s’amusant, ils ne voient pas qu’ils apprennent.» Qu’importe le style pourvu qu’on barbote, qu’on s’éclabousse, qu’on fasse des bulles et qu’on rigole. Naturellement, l’enfant flotte sur le dos, sait bloquer sa respiration quand il se retrouve sous l’eau. C’est à partir de cinq-six ans qu’il apprend à coordonner ses mouvements, battre des jambes, reprendre son souffle sans poser les pieds. Un maître-nageur sait rester calme, s’adapter, trouver les bons mots pour inciter sans brusquer. Le plaisir de la baignade passe par le respect de chacun dans sa progression, jusqu’à l’autonomie complète. Petit à petit, en s’aventurant là où il n’a plus pied, l’enfant prend confiance, repousse ses limites et se sent pousser des nageoires.

Eveil aquatique, quelle méthode choisir?

A vous, parents, de trouver l’approche qui vous convient le mieux! 
Dans le canton de Neuchâtel vous trouverez des cours «Bébés nageurs» et des activités «d’éveil aquatique».
Quelles différences entre ces deux tendances? 

Actuellement les méthodes en vogue privilégient la douceur, l'éveil aquatique en familiarisant le bébé à l'eau par les jeux, le contact et le plaisir. Les parents, très largement associés à la découverte de l'eau par leur enfant ont le choix entre différentes méthodes, mais tout dépend de ce qu'ils attendent de l'apprentissage.

Les bébés nageurs : apprentissage de la sécurité dans l'eau

L'objectif n°1 de ce cours est la sécurité, la flottabilité du bébé et sa survie en cas de chute.
Les méthodes d'éducation aquatiques seront moins ludiques. Mais, bien souvent, après la leçon, les parents peuvent disposer d'un moment de jeux avec leurs enfants s'ils le souhaitent. 
En 20 leçons environ, le bébé apprend à maintenir son équilibre dorsal. Il passera alors, son test de flottabilité, c'est à dire flotter 10 mn dans l'eau tout habillé.

  • Enfant de 4 mois à 3-4 ans :
    La densité du corps de bébé le prédispose à flotter naturellement en position horizontale.
    De sa vie intra-utérine, il a gardé l’instinct de bloquer ses voies respiratoires en cas d’immersion.
    C’est à partir de ces prédispositions naturelles que la monitrice, après quelques séances d’accoutumance, amène bébé à se trouver tout à fait à l’aise et autonome dans l’eau.
    Pour exemple: se retourner sur le dos et se stabiliser seul.

  • Enfant de 3-4 ans et plus :

Objectif: Que l’enfant puisse expérimenter son environnement en nageant, plongeant et sautant afin d’ acquérir son indépendance aquatique et sans moyens de flottaison artificiels(flotteurs, bouées, etc).
Avec ce type de méthode, la partie jeu est dévolue au parent ou à la monitrice. La sécurité est développée avec l'apprentissage de tous les équilibres, et notamment l'équilibre dorsal. La recherche de la flottabilité et le développement de l'autonomie sont également recherchés.

L’éveil aquatique :

C'est l'expérimentation et l'acquisition de sa propre aisance aquatique pour Bébé, accompagné de ses Parents, dans une sécurité affective et physique pour chacun d’eux

  • Enfant de 6 mois à 3-4 ans :

Des expériences, des interactions vont être vécues et partagées entre les parents et leurs bébés dans cette découverte du milieu aquatique, à la même mesure que le milieu aérien va l’être, d’une manière naturelle. L’accompagnement va être axé sur l’écoute, l’observation des compétences de chacun au fur et à mesure de l’exploration du milieu, l’accueil des peurs que procure ce milieu aquatique que l’on ne peut contrôler, tout au plus apprivoiser. Tout cela va être soutenu dans la confiance que chacun va construire l’un avec l’autre, avec des positions d’accompagnement à travers lesquels Bébé va découvrir sa flottabilité, des mouvements en toute liberté, tout en étant en sécurité affective et physique grâce à la présence de ses parents. Il n’y a rien à apprendre à l’autre, à forcer, cela va se faire à travers un terrain propice aux expériences qui amènerons à une aisance aquatique propre à chaque bébé/enfant.

  • Enfant de 3-4 ans et plus :

L’enfant ayant acquis sa propre aisance aquatique en observant son environnement et ses proches, à travers des expériences vécues corps et âmes (comme la marche sur terre expérimentée et acquise entre 9 mois et 2 ans) pourra expérimenter plus loin son autonomie aquatique en affinant ses jeux, ses capacités, ses envies, ses explorations avec celle de son aisance corporelle dans l’élément eau. Le parent sera l’accompagnant privilégié, qui assurera jusqu’à son autonomie totale sa sécurité physique en adaptant le lien, la distance et le soutien aux capacités de l’instant de son enfant.

A vous, parent, de choisir ce qui convient le mieux à votre personnalité, à votre enfant, à vos objectifs...
Bon bain !!

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées

> Neuchâtel

Juliane Grisel - Psychologue FSP - Instructrice de Yoga

Diplômée en psychologie de l’enfant et de l’adolescent
Intervention à domicile Neuchâtel et alentours
Instructrice de yoga pour enfants et adolescents


- Soutien éducatif aux enfants et adolescents à domicile.
- Accompagnement des enfants, adolescents et leurs familles lorsque ceux-ci rencontrent des difficultés dans le contexte scolaire ou familial.
- Approche intégrative, considérant l’enfant ou l’adolescent dans ses dimensions psychiques, émotionnelles, affectives et corporelles.
- Stages de vacances pour enfants et adolescents
Juliane Grisel – Psychologue FSP – Instructrice de yoga

> Saillon

Bains de Saillon

Les Bains de Saillon, destination familiale par excellence, offrent un joli choix de distractions aquatiques pour petits et grands, à deux pas de chez vous!

> Vaud - Neuchâtel - Berne - Genève - Fribourg - Valais - Anzère

Education aquatique 1ère enfance, bébés nageurs et natation enfantine

Bébés nageurs et natation enfantine dès 4 mois.
Eveil aquatique et cours de natation pour enfants

A lire
Nos partenaires