Cueillette de l’ail des ours en famille

Notre expert

Un article proposé par le Cabinet Croq'la Vie,
Hélène Tinguely, Nutrition holistique et hygiène vitale

 

Comment allier nutrition et plaisir :
L’ail des ours est en pleine pousse en ce moment dans les régions de Lausanne, Savigny, le long des rivières et bientôt dans les pentes de nos montagnes vaudoises comme au pied des Avants, les hauts de Blonay…

Voici une belle occasion d’aller marcher dans la forêt avec les enfants, chacun muni de son panier, à la cueillette des feuilles les plus jeunes et tendres d’ail des ours. En emmenant le gouter, vous pourrez passer d’excellents moments le long de la rivière qui est en général toute proche.
On le trouve dans les sous-bois un peu humides, souvent en pente où il pousse en tapis assez denses.

Les feuilles, à l’odeur très forte d’ail sont facilement reconnaissables lorsqu’on les froisse dans les doigts. Il est aussi comestible lorsqu’il commence à être en fleur, ce qui permet de ne pas le confondre avec le muguet ou les colchiques pour ceux qui auraient des doutes.

La nature met au gré des saisons des plantes à notre disposition, aux vertus nutritionnelles bien surprenantes et tellement justes.

Celles de l’ail des ours sont multiples et très proche de l’ail :

  • C’est un grand dépuratif et fluidifiant du sang (attention aux personnes qui prennent des anti-coagulants)
  • Il stimule les fonctions du foie et nettoie les intestins
  • Il est très riche en vitamines C et B
  • C’est une très bonne source de minéraux, d’éléments soufrés, de fer, de silice, de manganèse
  • Il a une action vermifuge qui permet de se défaire des parasites intestinaux
  • C’est un grand chélateur de métaux lourds
  • Il diminue le taux de cholestérol

Autant d’atouts dont il serait dommage de se priver!

  • Les bulbes de fleurs peuvent être cuisinées comme des petites asperges.
  • Les feuilles peuvent être transformées en pesto que l’on peut garder au frigo recouvert d’huile d’olive ou congelé en cube afin d’agrémenter les soupes ou les poissons tout l’hiver. Les feuilles peuvent aussi tout simplement être émincées et cuites rapidement à la poêle à l’étuvé pour accompagner un plat de crevettes par exemple.

Voici ma recette de pesto d’ail des ours :
Tout simplement excellent !!

Pour remplir 2 bocaux :

  • 100g de feuilles d'ail des ours
  • 50g de parmesan râpé
  • 2dl d'huile d'olive
  • 50g d'amandes moulues
  • poivre et sel selon votre gout


Préparation de la recette :

Bien laver les feuilles dans de l’eau vinaigrée. Les hacher grossièrement avec un grand couteau.
Dans un mixeur : mettre les feuilles hachées et tous les autres ingrédients puis mixer jusqu’à obtenir la texture du pesto.

Stocker dans un bocal en verre recouvert d’une pellicule d’huile d’olive au frigo.
Vous pouvez aussi en congeler en cube dans un bac à glace puis dans un sac au congélateur. Vous aurez du pesto à disposition pour vos soupes, pâtes, poissons…pour l’hiver !!

Remarque :
A servir sur des petits toasts en apéritifs avec du fromage frais ou comme base de sauce pour le poisson, les pâtes, les crevettes…

Commentaires





Partager:

Nos adresses préférées

> Lausanne

Association de la Fête de la Nature

La Fête de la Nature est l’événement printanier incontournable de Suisse romande qui propose au grand public des activités nature gratuites.

A lire

Voir également

Nos partenaires